AMISTAD CON EL DIABLO. PICU URRIELLU

Reseñas de Escalada Picu Urriellu (Naranjo de Bulnes)

La voie Amistad con el Diablo dans le Naranjo de Bulnes (Picu Urrillu) est une des voies les plus connues de la face Est de cette montagne. Elle consiste en une escalade directe à travers la grande dalle centrale de cette paroi. Un très bon choix.

Il s'agit d'une escalade de niveau soutenu, mais étant donné le peu de possibilités de protection dans les zones plus faciles en dehors des rares points fixes déjà installés, il est recommandé d'être à l'aise dans le niveau. La longueur la plus difficile est équipée de plaquettes dans les passages clé. La trajectoire est facile à suivre si on prend bien le temps de l'observer, mais il convient de rester attentif afin de ne pas se tromper. La voie a été restaurée* complètement avec des plaquettes en inox, donc si on se retrouve face à un buril, c'est que nous ne sommes pas sur le bon chemin.

Croquis y descripción detallada de la vía Amistad con el Diablo en el Picu Urriellu (Naranjo de Bulnes). Listado de reseñas actualizadas de la cara este.
Topo

Amistad con el Diablo dans le Naranjo de Bulnes (Picu Urriellu). Description de l'escalade:

  • La voie Amistad con el Diablo est située dans la partie centrale de la face Est du Naranjo de Bulnes (Picu Urriellu). Le tracé de la voie est marqué par une série de taches blanches caractéristiques.
  • On peut enchaîner la première et la deuxième longueur en corde tendue (environ 70 m) et la troisième avec la quatrième(environ 50 m).
  • La cinquième longueur sort tout droit puis se déporte vers la droite, en regardant bien il est possible de voir la première plaquette depuis le relais.
  • La sixième longueur contourne un petit toit par la gauche jusqu'à une lunule équipée qui se voit depuis le relais. Ensuite, elle continue plus ou moins tout droit jusqu'à une grande terrasse en alcôve. Environ 10 m plus haut nous tomberons sur une autre vire avec une grande lunule équipée, où se termine la voie Amistad con el Diablo et se rejoint la Cepeda.
  • La septième longueur va de cette vire jusqu'au relais du "rompetobillos" (la dernière longueur), il y a 60 m tout juste.
  • Une longueur un peu plus explosive (la rompetobillos) nous amènera jusqu'au trou qui donne accès à l'amphithéâtre Sud. Cette longueur peut se protéger correctement mais comme elle part d'une vire il faut rester attentif à l'assurage.
  • D'ici on peut monter en grimpant facilement par un petit canal au centre de l'amphithéâtre Sud ou enchaîner une longueur supplémentaire d'une cinquantaine de mètres (IV+) par l'éperon jusqu'au sommet Est, duquel on peut atteindre le sommet principal en marchant par l'arête.
  • La descente se fait grâce aux rappels installés face Sud. L'habitude était de descendre en rappel par la voie Directe de los Martínez mais deux nouvelles lignes de rappel ont récemment été installées pour éviter les attroupements et ne pas déranger les grimpeurs de la voie Directe de los Martínez (voir description de la descente).

*Restaurer consiste en la rénovation des points d'assurage obsolètes d'une voie. Remplacer les vieux spits et burils par des plaquettes en inox, contrôler les pitons, remplacer les cordelettes et nettoyer la végétation et/ou les blocs de la voie. Aucun nouvel point d'assurage n'est ajouté, on remplace juste les anciens.

FICHE TECHNIQUE

LONGUEUR

Environ 300 m d'escalade et 150 m en II par l'amphithéâtre Sud.

DIFFICULTÉ

V+º (Vº obligatoire)

DURÉE

De 4 à 6 heures

MATÉRIEL

2 Cordes de 60m

Même si nous ne les utiliserons peut-être pas tous: Aliens vert, jaune et rouge, et Camalots vert, rouge y jaune.

DESCENTE

Désescalader l'amphithéâtre supérieur puis emprunter une des lignes de rappel équipées pour la descente. Il est préférable de ne pas descendre en rappel par la voie Directe de los Martínez pour éviter de déranger les grimpeurs ainsi que les attroupements.

OUVERTURE

Alfredo Íñiguez, Christian Marín en août 1980

¿Conoces esta ruta? Aporta tu experiencia